Article totalement Ego-centré mais j’assume


Un an déjà que j’ai commencé à scribouiller en ligne.

Je vous souhaite un super Non - Anniversaire !!!!

Un an, 47 articles sans compter celui-ci.

Peu de lecteurs, mais fidèles, et, ô magie du grand Internet, sans beaucoup de points communs avec moi.

De plus en plus de visiteurs, arrivant ici par des détours que seul Google serait apte à expliquer (genre : « élève lèche pied de baby sitter »  et autres multiples porn tags : moi je dis, mais quel est le rapport entre mon blog et ces mots clés ?? Hein ? Voire des trucs ésotériques dont je ne comprends même pas le sens, tel que « obi talqer » -si l’un des rares Fidèles Inconnues/s a un début d’idée d’explication, qu’il/elle me le donne, elle/il aura droit à toute ma reconnaissance).

So what ?

Quels enseignements de foly au terme de cette année ?

–          Etonnamment, alors que je n’ai pas témoigné d’une grande régularité, alors que l’affluence et surtout les réactions à mes diverses expériences de CDI (Chômeuse à Durée Indéterminée, pour celles et ceux qui passeraient ici par hasard / pour la première fois) sont aussi pléthoriques que les raisons d’être fière/er de notre gouvernement et/ou de notre pays actuellement, j’ai atteint le but que je m’étais fixée en commençant ce blog : mieux vivre cet état de non existence qu’est le chômage, être moins malade de mes échecs successifs, et même, avancer sur le chemin tortueux du « projet professionnel » (qui a dit là au fond : « avancer avancer c’est vite dit » ? Au coin vilain !!! Et si : mettre un non définitif sur ceci, sur cela, c’est avancer. Na.) En gros donc, bloguer même par intermittence, cela m’a fait du bien, ce qui est quand même le seul vrai truc important (pour moi évidemment, pas pour le SDF de la rue d’à côté, la femme du 6ème étage qui n’est pas encore morte  des coups de son mari, l’enfant au lit « visité » depuis son 6ème anniversaire. Ouais, je suis ultra pas glop, et ouais encore, j’ai une vibe avec le nombre 6) .

–          Dans le même ordre d’idées, me forcer à prendre un ton « blog » (aka un mélange d’humour djeune/de références à tiroirs/ de cynisme éhonté) pour parler du fait que l’on n’a même pas voulu de moi pour être femme de ménage ou bénévole, pour dire que j’ai bossé x fois sans être payée et autres joyeusetés, m’a, je dois le reconnaître, permis de prendre la distance nécessaire pour ne plus avoir envie :

*a) de voir si je peux voler comme un oiseau du haut du pont Mirabeau (spéciale dédicace à mon pote Verlaine, qui, lui au moins, voyait toujours venir la joie après la peine)

 *b) de déposer mon poids en plastic dans différents ministères, agences du Pôle Emploi, bureaux de RH bornés/ées.

*c) de hurler à la Lune dans ma cour et d’ainsi réveiller les instincts pète-couilles de mes deux voisines mal-baisées.

–          J’ai eu confirmation que la majorité des gens, du moins la totalité d’entre vous, ô Inconnues/s, ignoriez nombre d’aspects de la riante et bucolique réalité du Marché du Travail, des aides sociales et toutes ces sortes de choses que les medias divers et avariés dépeignent si souvent comme une sorte d’Ile aux Enfants où seuls les ouvriers et cadres de France Telecom seraient en position difficile, et où les chômeurs seraient, somme toute, comme les pauvres d’ailleurs, des vilains pas beaux non seulement responsables de leur sort mais pire encore, des « cancers » polluant la société toute entière.

C’est là que le bas blesse, non mon orgueil mais mon fol et sans doute vain espoir de servir à quelque chose, même un tout petit peu : parce que pour que mes scribouillis servent à quoi que soit, il faudrait qu’ils soient lus. Beaucoup, vraiment beaucoup lus.

Pour qu’un jour seuls des arriérés puissent penser que tout chômeur croule sous les aides, que les diplômés chipotent sur les offres d’emplois ou que ceux-ci n’ont tout simplement pas de problème d’emploi,

Et que les employeurs et politiques réalisent que le marché du travail en France meurt de ses cloisonnements stupides, de ses idées préconçues sur les jeunes, les vieux, les femmes, les littéraires, les sciences humaines, les manuels et les intellectuels, les lookés et les habillés à la va-comme-je-te-pousse, les expatriés, les « profils atypiques », les humains en général et en particulier.

Or, il est clair que les raisons qui font que tel ou tel blog sont vraiment courus (genre plus de 100 lecteurs quotidiens), ne sont super pas vraiment claires. Enfin, pour moi en tous cas.

Je n’ai jamais eu comme objectif de vivre des dons reçus grâce à mon magnifique bouton « donate » en haut à droite de ma page d’accueil (2 visites depuis sa création, 1 don. Encore merci miss 😉 ), ni de renouveler/créer ma médiathèque/garde-robe/matos photo via ce truc surréaliste qu’est la « gift list » présente sur de nombreux blogs tendance.

Mais quand même : comme je l’ai toujours pensé et dit, on écrit pour être lu.

Mais comme je suis une sale teigne persévérante, je vais continuer à m’explorer le nombril d’oisive quand même encore un bout de temps, au moins jusqu’à ce que j’aie fait le tour de mes sujets liés à mon vécu personnel de cette magnifique expérience qu’est le Chômage à Longue Durée.

(by l_June_l) Bienvenue en Blogosnasie

Publicités

6 Réponses to “Article totalement Ego-centré mais j’assume”

  1. j’aime beaucoup ce que vous faites 😀

    • Rhoooooooooooooooooo.
      Bin c’est gentil 🙂

      Meuh alors là dîtes donc, pourquoi ne laissez-vous pas un p’tit commentaire de temps à autre? Pourqueüaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa?!

      Moi j’aime, j’adore, j’idolâtre, je méga-surkiffe les commentaires. (oui, je sais, je fais facilement dans le superlatif parfois. Made in blog attitude 😉 )
      Merci dans tous les cas anyway!!

  2. bon anniversaire – avec un jour de retard !

  3. je dis rien parce que bon…tu sais que je sais déjà certains trucs et pour les autres notamment le sujet Afrique ou le thème Humanitaire, c’est toi qui a la science et moi j’apprends, simplement (et ça me troue le cul qu’on puisse à ce point ramer pour juste faire preuve de bonne volonté en ce bas monde….), mais je te lis, et je te recommande à certains dont je sais que si ils te lisent ce sera pas pour te dire des conneries et à qui je sais que tu apporteras beaucoup (des jeunes avec le feu sacré…autant qu’ils soient prévenus, hein…).
    voilà madame.
    j’apprécie ton travail bloguesque et ton existence tout court à leur juste valeur, violemment humaine, merveilleusement humaine, trop rare.
    🙂

    • Whoulà!!
      Bin merci, et plus que ça même! : bon, ces derniers temps, je n’ai pas « très active » (t’as vu t’as vu, je manie les euphémismes avec une de ces maestria 😉 ), mais j’avais une bonne raison: j’avais un boulot (t’inquiète, c’est fini. Pas déconner non plus hein… et en plus, pour la première fois de ma vie, je suis vraiment contente qu’il soit fini. M’enfin bon).

      Quand je me remettrai à bloguer, je pense faire un tit truc sur votre blog, parce que, vraiment, il me fait du bien: quand j’ai commencé le mien, je n’avais trouvé NULLE PART de blog sur le sujet du comment-c’est-pour-de-vrai-que-de-chercher-du-travail, et vu le manque de visites (ou pour être plus exacte, d’interactivité, vu qu’à ma grande surprise depuis quelques mois mon blog bénéficie de visites quotidiennes de plus en plus importantes), ce qui explique, je suppose, la raison pour laquelle certains de mes articles avaient reçu des commentaires parfois tellement pas choupis que je ne les avais même pas laissé publier (par exemple, le fait de dire qu’avoir un haut diplôme et ne pas trouver du travail, c’est dur, avait entraîné certains commentaires pas piqués des hannetons).
      Et là, je vois, ô miracle, des articles très bien écrits, avec de l’humour mais toujours honnêtes, qui décrivent la REALITE. Et des gens qui suivent visiblement le blog.

      Alors merci!

      Merci aussi pour ton appréciation franchement choucarde sur ma petite personne 🙂

      Voili voilou, et bonne continuation pour votre blog, qui très clairement est un des trucs les plus utiles du Net de ces derniers mois (mais, bien sûr, cela n’est qu’une appréciation personnelle 😉 )

      A bientôt chez vous -ou chez moi ^^-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :